Fromage Club

Sadi 19/04/2014,
Légende : RN, RL


~10h
{ ...(…) le début du rêve est remplis de chose diverse, un groupe de chasseur à l'arc chasse les petits oiseaux, n'ayant pas trop de succès il se rabatte sur du plus gros gibier : moi !
Je cours, ils n'arrivent pas à viser et courir en même temps. Je l'ai sème à l'aise.
 


...Je délivre un rat prisonnier d'une voiture tandis qu'une grosse dame dors à l'intérieur. 

...Je rejoins un groupe de déchets animés, on m'apprends que le rôle des uns et des autres change du jour à l'autre, par exemple la la boite de pizza usagée joue le rôle d'un vendeur à la sauvette alors qu'hier il jouait un notable.
 

...Je croise Karl Zéro qui prends le bus. Au début j'ai un doute, mais il me reconnais et me salue, du coup je sais que c'est lui !

...J'ai les gestes difficiles, je me sent fatigué, je suis dans un magasin, je sais même pas ce qu'ils vendent *Qu'est ce que je fous là ? * je demande l'heure au vendeur, il m'indique la pendule géante (type gare) accroché au plafond. Je m'en vais.
A l'entrée je retrouve mes affaires en bordel éparpillés parterre *Qu'est ce qu'elles foutent là ? *, ya même mon porte-feuille, je vérifie qu'il ne manque rien, en essayant de détaillé ma carte d'identité je comprends que c'est un rêve !
L'image, déjà pô top, s’assombrit encore un peu plus, une voix masculine gueule sur un ton agressif, on entends le rire débile des lapins crétins derrière en fond sonore la voix finit par dire
«Vous êtes sur radio fil de fer ! Radio fil du fer ! La radio qui ..etc ».
Je m'aperçois qu'une partie de mes vêtements sont parterre, j'hésite à les mettre avant de partir ..et pis finalement nan je m'en fout je me déssap entièrement plutôt, puis m'envole dehors.

 

Les immeubles de la rue sont en réalité des empilages de meubles divers, ya personne dans la rue, je m’élève jusqu'au sommet, j'y trouve plein de paquet de chips et de gâteaux, j'attaque un paquet de biscuit *Il me faudrait peut'être un vrai objectif plutôt ..Le Salomés :Trouver une célébrité ! *
Je regarde dans la rue, elle est très réaliste. En contre-bas une grande femme blonde, style bimbo passe, elle ressemble à Brigitte Bardot mais je n'arrive pô à me rappeler ce nom à ce moment là ..je finit par la montrer du doigt en criant à la foule (ya personne mais je fait comme-ci) «
Lady Gaga ! », j'entends une foule de fan hystérique qui hurle, mais ne vois personne.
Le femme, tout en continuant de marcher, se mets à déblatérer un flot de phrase en anglais j'y reconnais des phrases prononcés dans les pub (par des femmes en anglais), par exemple ya «
Hé ! What did you expect ? ».
Elle s'éloigne, je m'en détourne et retourne sur mon stock de bouffe.

 

Je m'attaque à un paquet de Tuc et les mange 4 par 4. Le goût est là, identique au vrai. À force je finit par ressentir le picotement du palais de quand on mange trop de chips *Je me demande si j'aurais encore ce picotement au réveil ? * (non ). Je vois des tranches de pain *Du fromage ! Je veux manger du fromage ! * (ça fait un mois que j'en ai pô manger chus en manque ! ).
Je redescend et trouve un frigo au carrefour (je rappel que je suis dans la rue là, les immeubles sont fait de meuble empilés, la rue fait seulement 1m50 de large), j'y trouve plein de fromage j'en goûte un, allonger sur le dos en travers du carrefour, la tête dans le frigo grand ouvert. Il est super bon ce fromage !
Je prends bien le temps de le savourer ..Je cherche à le reconnaître. Plusieurs idées mais je sais pas, je vais voir le nom sur le paquet, il ya écrit
club”, je cherche un autre fromage à goûter, je trouve un nommer club -Cle”.
Le réalisme s’effondre, je ne cherche pas à le retenir, j'attends de voir
} ~11h30




XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX 
Enregistrer un commentaire