Rüsmanöf

Môrdi 22/04/2014
Légende :
RN, RL, < emplacement chronologique incertain >
    
{ Chien, Minuscule, Salomé }



Ça fait plusieurs années que j'ai abandonné l'autosuggestion, forcé de constater que chez moi ça marche pô !
Et pourtant là c'est la deuxième fois que je tente une variante, avec succès. Le précédent RL avait aussi était fait comme ça.
En faite, juste avant de m'endormir, j'ai commençais par chercher une bonne phrase dans ma tête ainsi que la bonne intonation et une fois que je l'ai trouvé je l'ai dit à haute voix. Une seule fois. Et j'en suis resté là.



La lucidité n'est pas apparus franchement. Plutôt progressivement.
    
{ ...(…) je suis chez ma sœur, du monde est attendu pour une fête, ses deux chats arrivent et jouent sous la table accompagnés d'un troisième, en regardant le troisième je m'aperçois qu'il s'agit d'un chien, un basset, je m'en étonne auprès de Tatane (beaufrére) qui me réponds que non c'est un chat, je le regarde bien *..nan, c'est bien un chien ! C'est peut'être bien un rêve là !? *
Les voisins de ma sœur arrive alors et rappel leur chien, justifiant la bizarrerie et me détournant de mon TR ...


   <
...Toujours chez ma sœur je cherche à dormir pour faire un rêve lucide, je glisse du canapé et tombe au sol, je soulève le canapé et le mets au dessus de moi pour être sur ne pas être dérangé *..c'est stupide. Je suis déjà dans un rêve autant partir de là * >

   <
...Du monde est arrivé chez ma sœur, je discute un peu avec mon pére et un peu avec Zouzou (mon autre soeur) >

   <
...Je m'aperçois que l'un des trois chiens des voisins à fait pipi partout, je m'en suis aperçus en même temps que je me suis aperçus que j'étais pieds nus ! En marchant d'dans.. >

Je sort de l'appartement, on est au 3° ou 4° étage d'un immeuble, je me retourne et cherche un repère pour retrouver l'appartement plus tard, je localise un petit thermomètre dans un coin.
Je dépasse une petite vieille, toute petite ! Un mètre au garrot pas plus, typé chinois et très vieille. Elle s'éloigne de l'appartement elle aussi, elle me regarde et me dit
«Vous avez un jolie visage. Dommage que je soit pas plus jeune ! rajoute-elle en rigolant

- Disons que c'est de ma faute, chus arrivé en retard au rendez-vous ! je répons » Elle rigole.
J'arrive dans l'escalier pour aller plus vite j'attrape la rampe d'une main et me laisse glisser avec le corps comme en lévitation, Lors des virages de changement d'escalier je change de main ce qui redonne de l'impulsion à la glissade, c'est très grisant !
A telle point qu'une fois que je suis descendu tout en bas je remontes au dernier étage avec la même méthode puis redescend tout en bas !


Je sors de l'immeuble, c'est une banlieue pourris, ya quand même un par-terre de fleur un peu miteux juste devant *
C'est l'occasion de tenté le Salomé du mois dernier et de revoir le peuple minuscule (fées), les fleurs sont pô top mais ça devrait suffire *, en même temps que j'examine attentivement la terre pour voir si quelques chose va se produire je m'aperçois que mes bras on gardait le rythme de balancement gauche-droite de la glissade dans les escaliers, là ils font comme des mouvements de brasse dans les graviers, je m'aperçois en même temps que ces mouvements produise un son, une alternance de deux notes. C'est assez curieux en faites c'est comme-ci c'était comme ça depuis le début et que je n'en prenait conscience que maintenant !?

Je comprends que c'est les graviers qui crissent et produisent le son, ça ressemble à des notes d'accordéon. Je tente de jouer de la musique comme ça. Au début c'est pas mal ..mais ça finit par ne plus ressemblait à rien.
J'entends un groupe de jeune qui descend l'escalier, je remonte par un autre escalier, j'y croise un autre groupe assis, je les salue, ils ne répondent pas.


Je monte tout en haut, j'arrive sur le toit *
Trop haut ! Ma sœur ça doit être plus bas *.

Je redescend d'un étage, c'est un cour de tennis. Je commence à me dire que le rêve risque de ne pas me permettre de retourner chez ma sœur.
Encore un étage, les différents escaliers du bâtiment passe par une même grande pièce sans se croisé, je m'élance comme un orang-outang dans les grands arbres et cours avec les bras sur les différents rebords d'escalier et rampes sous le regard d'une autre bande de jeune, encore une fois c'est très amusant !
Je finis par choisir un escalier, il mène à une clinique d’hôpital.

J'y croise la petite vieille de toute à l'heure, je lui demande si elle veut bien m'accompagnait jusque chez ma sœur (puisqu'elle en sortait là dernier fois), elle accepte et me tiens par le coude. En marchant elle me dit qu'elle n'aime pas ma sœur et sa famille, que
«Laurent An est un menteur » je réponds que mon beaufrère ne s'appel pas comme ça mais l'infirmière me fait un léger non de la tête et rajoute «Les anciens locataires, elle se crois 20 ans en arrière ».

Arrivé tout prés il faut passer un sasse tournant pour arrivé chez ma sœur, c'est une toute petite pièce doré à une seule ouverture, il faut s'y placé au centre, une personne à la fois et faire tourner une boule fixé au sol pour que toute la pièce tourne. Je laisse la petite dame passer d'abord. Au bout d'un moment je constate qu'elle n'y arrive pas, je suis rejoins par un médecin. En faite elle a pas compris, elle a essayer d'enfiler toute la machinerie sous la boule comme-ci c'était un vêtement. On l'aide à se dégager. Au passage des orteils aux ongles exagérément longs s'arrachent et reste coinçés dans la mécanique. Des infirmières viennent la chercher.
Moi et le médecin passons le sasse qui n'en est plus un puisqu'on la démonté.

Chez ma sœur le médecin n'est plus là, *
J'ai qu'à faire le Salomé des célébrités *

Dans l'entrée ya Tatane et une personne qui ne m'est pas inconnus ..je pense que c'est une figurante dans quelques chose mais je ne sait pas quoi (au réveil je me suis souvenus, c'est une figurante dans un épisode de Friends, celui où Rachelle va à la laverie automatique, bah c'est la femme agressive )

  
Je lui demande son nom, elle réponds avec un accent russe «Anne Roumanof », alors que je vois bien que c'est pas elle, je réplique en souriant «Anne russe-manof ? », ça la fait pô rire. Je vais voir Tatane et lui demande s'il ya des célébrités dans la pièce d'à coté (la fête prévus en début de rêve et en cours), il énumère une suite de nom inconnu tandis que je bats la mesure d'un «Connais pô ! », jusqu'à ce qu'il me dise : «
- François Gaétan,
- François Gaétan ?
- Ouais, tu l'connais ?
- Celui qu'à réparer la photocopieuse au Monoprix !? Tu parles qu'il est célèbre !
» (c'était pour la blague hein, je connais aucun François Gaétan. Toute mes excuses à ceux qui s'appel réellement comme ça ) Ensuite il reprends son énumération, les noms deviennent de plus en plus étrange et je fini par me dire qu'il énumère des noms de groupe musicaux.
J'entre dans la grande pièce en me répétant mentalement «
des gens célébes des gens célébes des gens célébes ». Le premier visage que je croise ne m'est pas inconnus ..je cherche. C'est mon cousin ! Mais en 30 ans plus vieux. Je vois passé sa mère, elle aussi en 30 ans plus vieille. Un autre. Vieux, le cheveux long et “rare” ..je le reconnais, c'est le frère aîné de mon premier cousin. En plus vieux également }



XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX   
Enregistrer un commentaire