L'inquiétante famille des Dubur

Môrdi 21/05/2013,
Légende :
RN, RL “passif”, RL “actif”

       { Banjo, Nains, Reproduction, Monstres }


  Aprés m'être réveillé au environ de minuit je décide de tenter un petit WBTB, de six heure et demi, passé à jouer aux jeux-vidéos ..faut savoir s'investir quand on veux des RL !
Ce RL a était très long, malheureusement son réalisme oscillait entre moyen et médiocre. Á tel point qu'au réveil final j'ai préféré me rendormir dans l'espoir dans faire un autre plus convenable que de perde une demi-heure à détailler celui-ci. Du coup je n'ai pas toute la continuité du scénario …
   ~7h
{ ...(…) Faux-réveil chez ma mère, mais c'est pô comme en vrai, je me faux-souviens qu'elle a déménagé récemment, puis me faux-souviens que ce n'est pô comme son nouveau chez elle quand même ! (En vrai elle n'a pas déménager depuis 14 ans ! )

Ce qui me rend lucide.
Le réalisme du rêve est médiocre. Je passe un petit moment à déambuler du pièce à l'autre.


   <
… je joue de mon petit banjo, cette fois-ci les cordes tiennes, je remarque que les sons produits semble correspondre aux bonnes cases et aux bonnes cordes, j'imagine/appel une musique riche et compliqué dans l'idée de la copier, ça marche, ça fait un truc de banjo typique qui sonne bien, avec plein de notes qui sautent dans tout les sens et tout et tout !
J'essaie de jouer cette air en même temps que je l'entends. Je fais un peu n'importe quoi avec la main et je sais (sans savoir comment) qu'en faite ça ne corresponds pas du tout à ce que j'entends, j'envisage un moment d'imaginer des mains qui joueraient toutes seules pour ensuite m'approprier ces mains, mais je me ravise de peur que ce soit trop complexe et que je perde le rêve en tentant ça. Je coupe la musique et cherche à jouer ce que je viens d'entendre, effectivement le charabia que je fesais avec la main ne ressemble pas du tout à ce que j'entendais, j'imagine la première note et cherche à savoir spontanément où elle se trouve sur le manche, je pense à la case 2 mais je ne sait pas de quelles cordes, la rangée des 2 et quelques case au alentour de 7 me paraisse plus clair que le reste :


  
                    … >

   <
… Je suis suivis par deux nains (du genre les 7 nains, pô fort-boyard !), ils ont l'air menaçant, je sais que je suis un nain moi aussi, ya vaguement la notion d'être primitif dans tout ça, un peu comme ci on était des australopithèques !?
Ils s'apprêtent à m'attaquer, nous sommes chacun armés d'un gourdin dans la main droite et d'une longue plume en guise de bouclier dans la gauche, vu notre taille la plume est à peu prés aussi longue que nous sommes grand !
L'attaque commence, la plume sert surtout à distraire l'attention de l'autre, tandis qu'avec le gourdin on frappe dans un mouvement vertical descendant, on la fait tomber comme des gros bourrins quoi !

Je sait spontanément qu'il n'ya que cet angle de frappe qui soit autorisé”. J'arrive à assommer le premier, on se tourne autour avec le second, avec la plume je lui chatouille le nez et envisage de le frapper à l'horizontal, sans que je l'ai vu venir j'ai pris un coup dans le bras et me retrouve par terre, je me dis que c'est parce que j'envisageais un coup interdit”, sauf que maintenant que je suis à l'horizontal au sol je peux le frapper sans remord de façon horizontal puisque pour moi le mouvement est vertical !
Je lui frappe les jambes, il tombe, je me relève, puis l'assomme à la verticale tout bien comme il faut …
>


   toujours chez ma mère mais pô comme en vrai, j'entends un bourdonnement, bien que je sache que c'est un rêve ce bruit me fait penser qu'il ya une menace réelle derrière, qu'il veut dire quelques choses de mauvais, j'escalade le coté d'un escalier et me cache dessous.
Nouveau
faux-réveil chez ma mère, elle viens me dire un truc, en même temps qu'elle parle je joue à faire vibrer une petite lamelle métallique sur une lampe, ça rends assez bien, je me demande si c'est en jouant du banjo dans le rêve que j'ai appris ça !?Finalement ça rends un peu trop bien ! J'en déduis que c'est encore un rêve, je me lève et vais voir ailleurs …


   <
… tandis que je teste encore mon petit banjo je vois mon grand banjo tout en bas. Y a comme une grande pièce à 20 ou 30 mètres de profondeur devant moi. Je me dis que deux banjos c'est toujours plus sur que un et saute sur un élément du décor pour aller le chercher. Y a une espèce de tour au centre de la pièce, je l'utilise pour descendre en sautant d'une plateforme plus basse à une autre, ça dure un petit moment, le mouvements et le rythme des sauts me fait bizarrement penser à un objet que l'on mâche !?
Alors qu'il ne me reste que 5 ou 6 mètres je rate une plateforme et tombe plus ou moins au ralentis,
je sens que ça va faire mal quand même !
Flash banc !

Ma vision reviens progressivement en s'assombrissant lentement, je crois d'abord que je suis au milieu de la pièce puis m'aperçois que non. Je suis sur les marches d'un large escalier noir qui descendait le long du mur de la grande pièce sur le coté.
J'abandonne l'idée du banjo et remontes l'escalier …
>


   Je trouve un petit chat noir qui à l'air mal en point dans un couloir sombre, un type viens et me dis que je n'ai qu'à le suivre il va m'emmener voir Moivre”, en précisant qu'elle elle sera le guérir car elle a finit ses études de médecine !
Je le suis, il passe une porte qu'il me referme aussitôt au nez.
Toujours avec le petit chat dans les bras je tourne le dos à la porte puis pousse avec les jambes contre le mur d'en face, comme pour défoncer la porte avec le dos, je sent comme une parois élastique qui se déforme puis se rompe derrière moi, mon mouvement de projection vers l'arrière continu rapidement le long d'un autre couloir sombre, tellement sombre qu'à un moment je manque de perdre le rêve, je me rattache à la sensation de chute en arrière et arrive dans une pièce. On me présente Moivre.
C'est une panthère noire géante, je lui confis le chat et m'en vais ...


   Ayant aperçus une jolie femme toute nue dans la pièce à coté je décide que mon nouvel objectif sera de tester la reproduction des femmes de rêve en milieu onirique.
Juste le temps de s'échauffer un peu que sa présence s'efface du rêve *
Tampis ! J'en trouverai d'autres *, plus loin y'a tout un groupes de
PR, à ce moment là le réalisme général est assez médiocre. Les mur et le sol sont gris sombre, pô vraiment définis, seuls les PR sont encore assez nets et colorés. Je demande simplement si quelqu'une a envie et l'une d'elle se propose. Pareil que la première, elle s'efface au bout d'un moment. Une autre ..pareil. Je me demande si c'est pas le fait d'être actif !? Je m'allonge, laissant les PR faire la sale besogne !
Je me demande aussi jusqu'à quel point on peut augmenter et faire durer ..l'enthousiasme tout en se passant du
bouquet final qui m'est fin à tout (Ça va c'est assez imagé là ? Je dépasse pô les bornes des limites ? ) !?
Plusieurs nanas viennent, participe un moment puis s'en vont, soit elle disparaissent, soit elles s'envole !
Je ne sait pas si c'est le manque de réalisme, ou les deux jumelles octogénaires de la fin, toujours est il que mon enthousiasme n'y est plus.
J'abandonne l'idée …


   retour dans le couloir où il y'avait Moivre.
Ya plein de
PR. Un gars m'explique qu'il ne faut pas que je retourne là où je m'étais faux-réveillé car il ya là-bas la famille Dubou. Que ce sont eux qui étaient à l'origine du bourdonnement inquiétant, et qu'ils maintiennent une ambiance glauque.
Il m'explique aussi qu'il faut à tout prix que j'évite de rencontrer
Didier Dubou.
Un jeune homme arrive. Tous les autres
PR décampent sans explication.
Le jeune homme m'invite à m'assoir à la table d'une cafétaria déserté.
Il me dit qu'il fait partis de la famille
Dubur et commence à me décrire toute sa généalogie, *Ça dois être le même nom que les uns prononce Dubou et d'autres Dubur !? *, pour chercher qui est Didier je lui demande comment s'appelait son grand-père, il me réponds d'un sourire silencieux et je comprends que c'est lui Didier.
Il m'explique alors que les gens du passé on fabriqué des
monstres, dont lui, moi et quelques autres font partis, ces monstres ont l'air de jeunes gens normaux sauf qu'ils dépassent les capacités de leurs concepteurs de sorte qu'ils contrôlent tout et que les gens se retrouve contraints de leurs obéir sans s'en rendre compte.
Son objectif à lui, c'est d'empêcher nous autres monstres de détruire le monde !
On monte dans un monte-charge, qui descend, pendant la descente il joue de la guitare électrique pour de faux, on entends bien le son quand même
} ~8h30



Finalement maintenant que je l'est écris je m'aperçois que je m'en souvenais pô si mal !
Pour les banjos je me demande si le rêve ne réagit pas mieux avec mon petit du fait que depuis quelques mois je joue plus souvent de celui-là !?
Je vais essayer de rester sur le petit en RL pour voir ...




XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Enregistrer un commentaire