Le banjo russe

D'abord quelques petits passages lucides ces deux dernières semaines :
Dans l'un je devenais lucide après qu'un militaire me donne un ordre. Je lui ai répondu que je n'était pô militaire et n'avais pô a obéir à ses ordres et Paf je suis devenu lucide ! Je me suis élevée dans les airs, ai fait quelques petites acrobaties aériennes pour le narguer et me suis réveillé.
J'ai un très vague souvenir d'un autre dans lequel on étaient plusieurs rêveurs du forum attablé à une grande table en bois, on parlait d'un truc qui se trouverai dans les airs et qui aurait un rapport avec la lucidité en rêve !? …
Dans un autre, des gens pilotaient des petites secoupes volantes téléguidées blanches (comme des assiettes), j'ai suivis l'essaim ensuite elles ont commencés à tourbillonner ensembles (il n'était plus question de téléguidage) en tournant elles se sont rapprochés les unes des autres jusqu'à s'agglutiner comme pris dans une tornade, je me suis fait la réflexion que l'accumulation des poids allait créer un vortex et me suis souvenu que c'était mon objectif du moment (faire un vortex pour aller sur une autre planète), je me suis alors dit que c'était pratique quand le rêve y mettait du sien ! Ensuite sont arrivées les parents de ces bébés secoupes, blanches aussi, mais en bien plus grosses ..ma lucidité c'est envolé avec elles.
Et celui-ci un peu plus long, suffisamment pour que je daigne sortir mes crayons de couleurs :

Joudi 15/09/2011,
Légende : Rêve Normal, Rêve Lucide “passif”, Rêve Lucide “actif”
  

{ Banjolélé, Banjo, Musique russe }  

~Sieste
{ ...(…) Je suis face à un grand mur excessivement haut et long, rempli de ce qui ressemblent à des petits clapiers à lapin (des niches de 1m³ en briques rouges avec une porte grillagée), se sont en faite des habitations à louer, je suis sensé en visiter une pour -peut'être- y emménager. Mais je suis pô bien chaud, d'autant qu'étant au chômage la proprio n'ai pô bien chaudes non-plus, je n'ai aucune envie d'improviser une lettre de motivation oral dans l'espoir -bien mince- qu'elle me la loue sa merde …

(…) … Je ne sait plus ce qui m'a rendu lucide, il fait plein jour, j'avance dehors, je croise Mary (une ancienne collégue du forum LD4 ), elle sourit mais ne parle pas *C'est normal qu'elle ne parle pas, car ça fait un moment qu'on la pas revus ! *, je descend dans un garage/sous-sol, il n'ya qu'un seul meuble et rien d'autre, une table au beau milieu de la pièce, seul au centre de cette table trône un banjolélé (un petit banjo/ukulélé ), je le prends et commence à en jouait en remontant à la surface, il fait bien le bruit d'un banjolélé  , je me demande si je pourrais pas m'en fabriquer un en vrai ..mais je me ravise en pensant que mon banjo pourrait mal le prendre et me faire la tête (C'est plus fort que moi j'ai instinctivement tendance à penser que mon banjo est d'un naturel jaloux, que lorsque je joue bien dessus c'est parce qu'il est content et lorsque je rate toutes les notes c'est parce qu'il est de mauvaise humeur ou qu'il m'en veut... ), je joue un moment tout en me promenant dans les rues,
je sens que le réveil menace,
je garde les yeux fermés pour me rendormir de suite,

Faux-réveil supposément chez mon oncle, il fait nuit, je suis en train de faire pipi dans un pot de chambre, j'ai un doute *Si ceci est un rêve je suis peut'être en train de faire dans mon froc en vrai !? *, Je me lève, je sens que c'est encore du rêve, par la fenêtre je vois le mur de clapier à louer du début, sauf que maintenant c'est un genre de manoir lugubre, toute un volée de chauves-souris et/ou de corbeaux s'envole par dessus son toit pour aller dans ma direction, je décide de me déshabiller pour me prouver que je ne risques rien, mais avant ça je dévisage l'environnement pour m'assurer que c'est bien un rêve, l'image est à la fois nette et brouillé, un peu comme quand on se déplace vite l'image est déformé mais on sait et devine par moment que sans cette déformation elle serait nette, Je suis convaincu c'est bien un rêve, j'enlève mon maillot et me retrouve tout nu (le reste a disparu automatiquement) ...
Je me souviens avoir prévus de sauter par la fenêtre pour m'envoler jusqu'aux toit du manoir mais je ne sait plus pourquoi au final j'ai tourner à gauche pour aller dans une grande pièce,
Sur une table se trouve mon banjo, des poids-disques d'altéres, et des babioles, j'hésite à tenter d'utiliser les poids pour les utiliser comme les boules d'un boulier (un autre objectif que j'ai en tête ) mais finalement je prends le banjo, je commence à jouer, il ya d'autre personnes dans la salles, ma famille semble t'il mais je n'y prête pas plus attention, au bout d'un moment je remarque que je ne tiens pas en place, je ne cesse de m'accroupir puis me relevé, de me déplacer, de monter sur une chaise pour en redescendre etc, je me fais la réflexion que ça doit être un réflexe instinctif pour stabiliser ce rêve un peu bancal et m'y encrer, le banjo semble avoir une corde en trop et fais un accord bizarre, cela dit ça fait bien, ça me fait penser à un pleur grave, un homme qui pleure dans une musique russe ! En y pensant ça deviens plus flagrant, le pleur de l'homme russe s'entend distinctement, presque comme ci le banjo chantait une voix, je vais dans les aigus en fesant un peu comme de la mandoline pour que ça fasse encore peu plus russe, parcontre là les aigus sont bien des sons de banjo qui viennent s'additionner aux pleurs, ça sonne plutôt bien mon truc !
Mais sans raison valable apparaît des bruitages stupides et rigolos, au début ils se mêlent pas trop mal mais rapidement ils prennent toutes la place sonore *Le rêve a décidé que ce n'était plus l'heure de jouer du banjo !? * } et là dessus je me réveil
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Enregistrer un commentaire