Patchwork ...

Môrdi 22/03/2011,
Légende : Rêve Normal, Rêve Lucide
 

{ Paralysé, Sous l'eau, Serpent, Croco, Plantes carnivores}

   Après un premier réveil à 6h30, j'ai noter mes rêves puis jouait du banjo avant de me recoucher (à 8h). Je précise ça car, comme dans le dernier, ce rêve est très sonore ..il y avait tout le temps de la musique ou du bruit.
   Autre détail je me suis couché dans une position que je qualifierai de
sobre”, sur le dos, bras sur le ventre. La position d'un mort dans son cercueil quoi ! Je crois que ça explique la paralysie du sommeil !?
Sinon ce rêve était sans scénario fixe. Je passait mon temps à changer d'endroit, où j'y trouver de petite histoire sans queue ni tête. Si l'on ajoutes à ça les trop multiples micro-réveils qui coupent aléatoirement le rêve on obtiens un souvenir très fragmenté ...

~8h
{ ...(…) Je me réveil paralysé dans mon hamac, j'entends que ma mère et l'un de ces copains (un que j'aime pô mais pô du tout) sont dans la pièce à coté, ils écoutent de la musique (ou plutôt un bruit répétitif) très fort et rigolent tout aussi fort, je commence à pouvoir bouger, mais mes gestes sont très difficiles et ma visions est mauvaise, j'y reconnais les symptômes typique d'une PS (paralysie), je me doute qu'une partie de se que je vois et entends (si ce n'est le tout) est du rêve,

je parviens à me lever et à aller dans la cuisine, ya mon frère, je m'aperçois que je suis nu, mais par chance j'ai garder la couverture enrouler autour de moi, mon frère me parle mais je n'y prête pas attention, je trouve des gros bonbons “boule de neige” sur la table j'en prends un et entâmes ma lente traversée pour retourner dans ma chambre (dans l'idée d'y aller faire un autre rêve) (…)

     < … Je suis sous l'eau (mes gestes sont redevenus normaux), il ya un curieux appareil muni d'un gros tuyau dont le but est de trier les espèces animales, je suis informés (par qui ?) que l'engin a un beug, lorsqu'aucune espèce animal n'entre dans dedans une espèce marine choisi aléatoirement disparaît entièrement, remplacé par une autre très primitive que la machine fabrique elle même *Mmouais ! Pris de vitesse le rêve c'est dépêché de faire une histoire. J'y crois même pas. Travail bâclé.. *
Je m'en vais (…) >

     < … je suis dans mon hamac, une fille s'y assoit, elle me pousse du cul et me demande de lui faire un peu de place, j'essaie mais mes gestes sont d'une telle difficulté que l'efficacité de mes laborieuses gesticulations est à peine perceptible (…) >
     < … un gars prends un père à part, il a quelques chose d'important et de grave à lui dire à propos de son fils, la scène se fige pour laisser place à un long silence dramaturgique, apparemment je suis un genre de gros serpent !? Car je ondule au sol dans la pièce, il ya une “musique dramatique” je commence à me la décrire comme ci je l'écrivait ici-même, il ya une guitare, elle joue lentement, dans les grave, ça me fait penser au “mistral gagnant” de Renault, maintenant il ya un violon qui apparaît derrière *Nan là ça fait vraiment trop cliché ! *
Je m'en vais (…) >

     < … une femme à fuit dans les bois jusqu'à une galerie étroite qui descend sous l'eau d'une rivière, la galerie est en forme de T inversé, dans la partie sous l'eau il ya un Crocodile, la femme a peur et pleure mais elle sait qu'elle n'a pô le choix.
Elle regarde au fond par l'entrée du haut et attend de voir le Croco passer le croisement du T , puis se précipite à l'intérieur. Je comprends que c'est parce que l'étroitesse de la galerie ne permet pas au Croco de faire demi-tour, du coup une fois qu'il s'est engagé dans l'une des deux issus sous-marine elle prends l'autre, et lui est obligé d'aller jusqu'au bout pour pouvoir faire demi-tour et la poursuivre ! En se dépêchant elle a donc le temps de sortir de l'eau avant que le Croco la rattrape.
Elle traine sur la berge le cadavre tout gris d'une autre femme, sauf que la morte respire encore un peu.

    Problème !
La branche qui dépasse du sol à coté de la tête de la “morte” n'est pas une branche. C'est la mâchoire supérieur d'un Croco ensevelis, pour l'instant il ne bouge pas, et elle n'a rien remarquer (…) >

     < … je suis sur le balcon d'un hôtel en pleine jungle, il ya plein de petites bêtes bizarroïdes qui courent un peu partout, ya deux filles aussi, l'une montre du doigt des plantes carnivores à l'autre, je regarde, l'une est énorme, une feuille d'un bon mètre-carré, vert très foncé, recouverte d'épines jaunes disposé en quadrillage oblique, elle lui montre maintenant un essaim de sauterelles, je n'y vois qu'un vague nuage grisâtre, elle dit «Tu vois la sauterelle par terre là ? » *Mais comment elle fait pour distingué une sauterelle là dedans !? * (…) >
     <je me souviens juste qu'une bonne parti du scénario avait Omer Simpsons en “acteur principal”>
je suis de retour dans ma chambre, ya des gens bizarres (de taille et de tête) qui sont en train de jouer au basket, ils utilisent mon hamac en guise de panier, je me jette dedans à la renverse } ~9h30

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Enregistrer un commentaire