Brutalité charcutiére

Il faut préciser que “Salomé” était le nom d'un défis que l'on se donner sur le forum LD4all. Chaque mois ce défis changer. Et, toute modestie mise-à-part, il se trouve que je suis, sans vouloir me vanter, ex-cep-tion-nelle-ment nul pour ce genre d'exercice !
Dans ce rêve-ci j'ai tenté un Salomé qui datait déjà de 6 mois (et je l'ai raté), et je nai pô penser à celui qui était en cour.


Lendi 26/04/2010,Légende : Hallucination hypnagogique, Rêve Normal, Rêve Lucide “passif”, Rêve Lucide “actif”
{ Ogre, Guitare, Salomés, Arbre, Docteur Who, Hindous, Doctoresse }  

~5h30 Je regarde les images “derrière mes yeux”, à un moment j'ai l'impression de voir avec les yeux fermés, sauf que se que je vois n'as rien à voir avec la salle à manger (là où je dormais) même si je considère que c'est quand même la salle !? Il y par exemple un village orc (de Warcraft3), un terrain de tennis, un parking enfin bref des trucs qui n'ont rien à faire dans mon salon ! Je réalise aussi que l'image n'est pas à l'échelle par rapport aux yeux. C'est comme ci l'image était zoomer, un tout petit mouvement des yeux mène trés loin ! J'ouvre les yeux et m'éttones d'être allongés. Je pensais être assis ...
     {
...
 
 Je me réveil dans ƒƒ, il fait nuit, je m'installe dans une piéce vide mais je réalise qu'en vrai cette piéce n'existe pas ! Je réalise quand faite je vois la salle à manger } Je me réveil dans la salle sans avoir à ouvrir les yeux ! (car ils étaient déja ouvert) Je les referme et me rendors de suite  {
 
 Je me réveil dans la chambre ƒƒ, J'entends du bruit dans la cuisine, mais la vrai ! *Ça doit être mon frêre qui se prépare pour les cours *.
 
 Je me réveil dans la salle, à moins que ce ne soit une paralysie du sommeil !? Dur à dire !
Pendant un petit moment je vais écoutez et observer les bruits et les allée venu des gens tout autour en tentant de démêler le vrai du faux (il fait toujours nuit).
Les vrais bruits dans la cuisine ont l'air d'avoir céssé. Mon frêre est derriére moi, il n'arrêtes pas de parler sans s'arrêter
*Il doit être faux celui là *, il disparait, bientôt remplacer par Domi un copain à ma mére. Je n'ai pas tenter de bouger mais je me sent un peu comme dans une paralysie du sommeil, *C'est le moment de faire marcher les bons conseils qu'on m'a donné sur le forum ! * Je décide de me lever d'un coup, allez hop comme pour de vrai ...Je reste un moment immobile... Ça a marcher. Ça a l'air stable. Le copain de ma mére me dit qu'il est venu la chercher pour l'emmené à Nice. Il est rejoins par un autre lui-même mais pas tout à fait ! Un faux souvenir me fait penser qu'effectivement il y a 2 Domi et que je les confond tout le temps. J'inspecte les deux visages *Oui c'est flagrant que c'est pas les même !* (En faite par rapport à mon souvenir, c'était bien le même personnage mais à des époques différentes) (...)...
  ... Je marche dans la rue avec mon frêre, il fait jour. Soudain un car de CRS déboule et s'arrête à quelques métres. L'un d'eux sort, me regarde et lance
« Hé toi ! », un autre car débarques mais plein de jeunes cette fois, il percute le car des CRS et les gars commencent à leur jeter des trucs en les insultants. Le CRS qui m'avait interpellé nous colle moi et mon frêre l'un contre l'autre, se colle à nous également et dis «En tandem ! », je comprends qu'il veut nous mettre à l'abri et que l'on se déplace tout les trois collé. Il "conduit" la marche, il chuchote et nous montre du doigt les rues en disant “à gauche”à droite”, pendant ce temps un autre car de jeunes passe en zigzagant.
  Il nous lâche parmi un groupe de mére de famille et de petites mamies avec leurs sac à provision et repart aussitôt. Le groupe se demande par où il peut fuir, il y a deux options. Soit une rue qui semble s'éloigner de la ville, soit un petit couloir étroit entre deux magasins. J'ai perdu mon frêre. Une partie du groupe s'est déjà engager par le couloir
*Il a dû passer par là !? *. J'y vais aussi, ça part dans des tuyaux d'égout.
Je sort à l'autre bout, c'est un petit terrain de foot encerclé par des buttes de terres de 2 métres de haut et recouverte d'herbe. Ça fait un peu aréne. Je grimpe prudament pour voir un peu ce qu'il y a autour ..Plein de jeune avec des flingues ! L'un cri
« Il est là ! » et tout le monde dégaine, je me laisse tombé vers l'entrée du tunnel (la sortie des égout), la scène se met au ralenti au fur et à mesure que je réalise que je vais éviter les balles qui me visaient en haut mais pas celle qui "m'attendent" devant le tunnel *Bon bah quand faut y aller ! * Je me propulse au centre du terrain, au moment de toucher le sol je pousse un grondement/hurlement façon Hulk et gonfle en un Ogre géant. J'ai jamais étais si grand !!! D'une baffe je balai deux gars, mes mains sont aussi large que la hauteur d'un humain, j'attrape la tête d'un autre entre le pouce et l'index, le décapite comme on cueille une groseille ! Et gobe la tête avec un rire de boucher trisomique. J'attrape le corps par les pieds comme si c'était un bâton d'esquimau et n'en fait qu'une bouchée. Un type rigole derriére moi, je me retourne, il me regarde en souriant et se met à grandir grandir ..grandir grandir jusqu'à faire deux fois ma taille (belle performance ! ) sauf que lui reste proportionné -humain-, *Rien à péter ! * je l'attrape par les testicouilles et le fait pivoter pour pouvoir l'attraper par le cou aussi, dans la continuité du mouvement je lui brise la colonne vertébrale sur mon genoux. Sans chercher à savoir s'il est mort je plonge mes deux mains dans sa cage thoracique et lui écarte les côtes pour l'ouvrir entièrement avant de lui arracher les organes pour les bouffer un à un ..Durant tout le carnage les gars n'arrêtais pas de m'acclamer comme dans un match de catch ! *Qu'elle bande de con ! Je dépèce leurs potes et ça les fait marrer ! * je m'en vais,
  Je trouve une autre galerie un peu plus loin, aprés quelques pas à l'intérieur l'eau commence à monter,
je baisse la tête et défonce le plafond avec les épaules, je m'extrait du sol, l'eau monte encore, je m'envole et survole ce qui est finalement une riviére en crue, elle charrie tout un tas de débris, je trouve un orgue de barbarie, je fais tourner la manivelle ..Bah !? En faite c'est juste une radio, je la repose dans l'eau, je trouve une petite Guitare (je ne suis plus un ogre depuis je ne sait pas trop quand), elle est carré et n'a que trois cordes. Elle fait plutôt un bruit de bandjo.
 (
À partir de là, la guitare ne m'a plus quitter jusqu'à la fin du rêve, à certain moment je l'avais dans les mains à d'autres non, mais elle a jouait en permanence. À certains moment aussi je me suis plus pencher dessus mais je ne saurai pas recituer ces moment. Je sait qu'à un moment j'ai jouer des génériques de série télé. J'avais aussi trouver un air marrant, je l'ai fait plusieurs fois en espérant m'en rappeler au réveil mais que nenni ! )
*
Je me demande si c'était pas un Salomé ça ? Tiens les Salomés ! Pour une fois qu'j'y pense ! Alors y'avait la Lune (le défis était d'aller sur la Lune), y'avait aussi (...) et en troisième bah ya le fait dans faire plusieurs ! * .
Je longe la riviére et tombe sur un grand groupe de réfugié (ça deviens récurrent les réfugié chez moi !),
je trouve la Lune dans le ciel, mais je ne sait pas comment m'y prendre pour y aller. Je dit à la foule « Il faut que l'on aille tous sur la Lune ! », tout le monde reprends alors avec enthousiasme « SUR LA LUNE SUR LA LUNE » *Cool, c'est les personnages du Rêve qui vont nous y amenés *, je me promène en survolant la foule et en jouant de la guitare (...) Bon passé le premier élan les gars n'ont rien tenter pour aller sur la Lune, vas falloir que je le fasse moi même. Je suis derrière ƒƒ, je commence à grimper un Arbre en tentant de me convaincre que si si on peut trés bien aller sur la Lune en grimpant sur un arbre !
 
C'est un Saule pleureur mais il est fait comme un peuplier (long et étroit). Ça dur un moment dejà, j'estime le temps nécessaire à encore trois ou quatre fois celui là *Faut que je trouve plus court ! *, j'arrive sur le rebord d'un toit d'immeuble. Des héros de Warcraft 3 m'attaque, ils viennent dans bas, j'ai un seconds héro (un second en plus de moi !) c'est MK le “Roi de la Montagne”, un Hero Nain, les autres s'acharne sur lui je le récupére un peu avant qu'il meurs, ce n'est plus qu'un mégot de clope (sans doute en rapport avec sa barre de vie)! Je m'éloigne mais suis poursuivis par Illidan, le Nain veut se sacrifier pour que je puisse m'enfuir, je jette donc le mégot sur Illidan avant qu'il me crame mon mana, Illidan fond en une flaque de boue dans laquelle le mégot s'embourbe et s'éteins, je vois à quelques métres un espace délimiter par un sol noir, je décide que c'est là la Lune, j'y cours.
Je suis arrêté par des haies en thuya, de l'autre côté c'est trés jolie et lumineux, ça fait plein de labyrinthe comme à Versailles avec des fleurs partout.
 Je me glisse au travers de la haie et passe une porte vitrée (genre magasin), tout est propre et le sol brille comme à l'inauguration d'un grand magasin, sur la porte d'entrée il y a un panneau «Attention dangereux » mais je m'en moque. Dans une piéce à côté je vois une piscine carrelé de mosaïque au fond, j'y plonge direct et me prends un méchant plat ! Il y a à peine 1 ou 2 centimètres de profondeur, j'entends un bruit électrique, des logos simple apparaisse et disparaisse en bas de "mon écran" (champs de vision), j'ai la désagréable sensation que mes neurones sont en train de grillé !
*Il doit y avoir des esprit puissant ici ?! Ma démarche n'est peutêtre pas assez respectueuse * je m'envole et joue de la guitare en allant vers l'entrée, une petite vieille prends peur et s'enfuie en me voyant. Je sait qu'il ya un gars qui bosse ici dans la piéce à coté je vais aller voir ce qu'il fait, mais avant ça il pourrait être intéressant de jeter un œil au panneau de mise en garde. En faite ça explique qu'il font des mariage ici, mais qu'il faut venir avec l'amant, il est indispensable qu'il y est le mari l'épouse et l'amant *L'amant ? C'est pas un mariage, plutôt une mise en scéne ! * Mon oncle Didi passe la porte, il me dit «Tu n'as pas besoin de lui (le gars qui bosse ici) il ne fait que des mauvais soap » je le suit jusqu'au bureau du gars pendant qu'il m'explique que celui ci écrit des sénario minable.
  Le type ressemble au dernier
Docteur Who il a l'air géné en me voyant arrivé, je devine qu'il y a entre nous une espéce de rancune, il m'a piqué ma place ou quelques chose comme ça. Je saute pardessus le comptoir pour aller visiter les lieux, le Doc se ressaisi et me dit « 
– J'exstrospectre alors que toi tu instrospectre
– Oui c'est ça j'instrospectre !
» j'y comprends “explorer l'extérieur ou l'intérieur”.
Je visite "son antre", c'est plein d'étagére recouverte de bazard, je reconnais pas mal d'objet à moi, il m'explique qu'il les regarde pour trouver l'inspiration. Je sort part une fenêtre derriére, le Doc me suis, il me montre l'autre bout de la rue en disant
«Vous voyez c'est là que vous étiez tout t'à l'heure » il y a effectivement tout les réfugié assis par terre de l'autre côté. Il me montre une enseigne prise dans le béton « C'est l'enseigne de la taverne vous vous souvenez ? » un faux souvenir commence à émerger ..Non ! Démasquer à temps ! C'est un rêve ça pourait être nimporte où, l'autre continu "là c'est la maison où habite le tavernier" "ici c'est l'entrée de la taverne" etc ..Je rétorque « Taverne taverne taverne taverne c'est bon j'ai compris qu'il y a une taverne ! ..Bon où j'en étais des Salomé, la Lune c'est fait ..Le deuxiéme c'était quoi dejà ?! » Le Doc semble réfléchir mais ne répont pas, «Bah tiens sinon, vous avez une idée de Salomé vous ? » il réfléchie encore (...)...
  ... je suis avec les réfugié au "comptoir alimentaire", un groupe d'
Hindous juste vétus d'un pagne blanc arrive à côté pour avoir un peu d'eau, ils ont l'air épuisé et tristes, je comprends qu'ils sont en faite esclaves, je passe de l'autre coté du comptoir et commence à servir des bol d'eau un peu à tout le monde, un blanc me dit «Hé leur file pas toute notre eau ! » du coup je prends les cruches deux par deux et commence à toute leur donner en rigolant, les blancs s'enervent, je dit aux esclaves que “C'est le moment”, il se révolte tous est s'enfuis avec les provision, acouder au comptoir une femme dit à une autre «C'est dommage, on s'habitus vite à être traité comme une reine »,
  Je m'éloigne
*Bon ce rêve est interminable là ! Hoo je crois que je sait par quoi je vais le terminer ! * une femme passe, je “l'attrape” sans aucune politesse ! Mais pendant que, sa peau deviens transparante, on y vois plus que les boyaux ..Ça me coupe un peu l'apétit du coup *Bah ouais tiens, c'est normal, à prendre les gens pour leurs organes ! * je part à la recherche de quelqu'un d'autre, je croise une jolie jeune Doctoresse noire en blouse blanche accompagné par deux de ses collégues, je l'interpelles «Docteur j'aurais besoin de vous voir ! ...j'ai une grosseur à vous montrer » elle me fait signe de la suivre se que je fais, en chemin elle se plein à ses collégues qu'elle n'est pas prise au serieux par ses patients parce qu'elle est une femme jeune, on arrive à son cabinet elle m'invites à rentrer ..Euuh aprés se quelle viens de dire je le sent plus trop } ~6h30 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Aucun commentaire: