Voyage en Indonésie

 Sa’di 17/04/2010,
Légende : Hallucination hypnagogique, Rêve Normal, Rêve Lucide “passif”, 
Rêve Lucide “actif”
  


{ Policiers, Hôtel, Tour-Horloge, Boite à bijoux }   

Encore un cauchemar lucide (en seconde partie)...
~5h00 { ... ƒƒ, je suis vraiment sacrément dans l'coltar, ya deux anciens amis de Montpellier, je me demande si ça ne serai pas un rêve vu que là on est à 800 Km de Montpellier ! Mais finalement je met mon incompréhension sur le compte de mon coltar, l'un dit qu'il est venu voir “Louise” ( le Grand père, mort depuis 80) et m'explique en fouillant dans un placard qu'il est juste venu chercher des affaires pour une soirée spiritisme, *..Attends une minute ?! * } ~5h20
Apparament j'ai rêver immédiatement aprés l'endormissement donc !?
~5h30 { ... je suis dans un magasin en Indonésie, c'est surpeuplé, et ya plein de policiers Indonésiens et aussi des CRS français venu en renfort ! En théorie ils cherchent les voleurs de métal. Mais en fait ils arrêtent arbitrairement n'importe qui pour les amenaient dans leurs caves où ils les torturerons jusqu'à se qu'ils avouent !
Tout le monde est très tendu, sauf les policiers qui eux sont arrogants et méprisant, ils jouent les cowboys et ont l'air de beaucoup s'amuser. Je comprends vite qu'ils arrêtent en fait tous ceux qui ont peur ! À coté de moi un indonésien m'attrape l'index avec son index comme pour me tenir la main et se rassurer, je repli le doigt pour le rassurer (genre je te tiens la mains aussi) et aussi parce que ça me rassure aussi !
Toute la foule avance ensemble en directions des caisses du magasin, sauf qu'après des colonnes de gens se séparent les unes des autres, j'ai deux babyoles décoratives en métal vert que j'avais prévu d'acheter dans les mains (mon voisin indexé a été zappé dans l'histoire), les queues jusqu'aux caisses avancent tout le temps mais elles sont vraiment trop trop longues (et toujours aussi agressivement surveillé). Après un long long trajet je redébouche dans le magasin, cette queue ne fesait qu'une boucle inutile ..Aaarrg ! Je cherche le prix sur les deux babioles, ya plein de nombres partout, la date, des références et que sais je encore ..Ah voilà : 7€
*Parfait c'est trop cher, j'abandonne ! * je pose les machins par terre et cherche la sortie sans achat ..y'en a pas évidement. Cette fois-ci je comprends que c'est un rêve ! Je grimpe tout en haut du bâtiment suivi par trois autres gars. Je saute pour sortir en volant, les trois gars font de même. On ne vole pas, en faite on plane en chutant lentement, on doit peut'être perdre une dizaine de centimètres tout les 10 mètres.
À trois reprises on frôle dangereusement des pilonnes électriques qui soutiennent les câbles du tramway, on est obligés de bien recroquevillé les jambes. Au sommet des pilonnes des petits éclairs se dispersent partout pour bien qu'on comprenne le risque !
En passant au dessus d'une maison en ruine je décide que ce sera un bonne endroit pour redescendre en douce sans être vu, je me pose sur ce qui reste du toit
..Oups ! J'ai oublier de prévenir les autres, eux continu le vol-plané.
Je descend la maison et arrive dans la rue, il y a encore plein plein de flic partout. Un faux souvenir me fait penser que j'avais une chambre
d'hôtel par là-bas !? Je m'y dirige. En chemin je me dit qu'il vaudrait mieux que je laisse tombé l'hôtel et que je fasse autre chose de ce rêve, malheureusement je continu de marcher en réfléchissant et fini par ne plus y penser ! J'arrive tout proche de là où devrait être l'hôtel mais je le trouve pas. Je tourne en rond dans le pâtée de maison pendant un bon moment sans le trouver. Un autre faux souvenir me viens, je me rappel que l'hôtel avait une très haute tour-horloge accolée à sa façade, c'est alors qu'un groupe d'une quinzaine de passant s'écrit en chœur avec une intonation faussement interrogative «Mais qu'elle heure peut'il être ? » avant de tous se retourner pour regarder quelques part en haut derrière moi en souriant malicieusement ..sauf 3 gars qui regarde bêtement leurs montres !
Je me retourne et évidement l'hôtel et sa tour sont là. L'hôtel s'appel “Love craft”, c'est la tour qui sépare le "love" du "craft" écrit sur la façade (J'ai déjà entendu parlait de lui sur le Forum mais j'ai jamais rien lu de lui ). J'entre.
Je ne reconnais rien à l'intérieur (
Mais après tout c'est normal, j'y suis jamais allé ce n'était qu'un faux souvenir ! ). Au milieu du passage il ya un tas de sac en toile de jute, les logos oranges qu'il ya dessus s'en détachent et commencent à se promener dans les airs *Si même les logo prennent vie c'est pô bon signe pour la suite du rêve ! * , ils trahissent en faite les silhouettes de petites créatures invisibles, je sait que se sont des esprits indonésiens. Je les soupçonnes d'être lié à l'histoire avec les flics ! *Bof de toutes façon s'ils m'attaquent je connais un géant barbare qui les mettra en fuite ..enfin faudrait pas qu'ils soient trop nombreux non-plus !? *. Je ressort * Bon faudrait vraiment que je fasse quelques chose de ce rêve ! *, je me retourne l'hôtel a redisparu * Suffit ! N'ai marre ! ..Réveil ! *, j'ai dans les mains une boite à bijou hexagonal (ou Øktagonale ?! ), elle a deux couvercles superposés, j'enlève le premier, le décor n'est plus là, je sent que je me réveil, ya plus que la boite et j'ai l'impression qu'elle n'est qu'une image IH, j'enlève le second } ~7hEn faite j'ai eu l'impression que l'ouverture de la boite symbolisait le réveil.


XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Enregistrer un commentaire