Induire un théme de rêve pour devenir lucide : ça marche pô !

Il y a plusieurs années j'avais essayé à plusieurs reprises d'induire un thème de rêve en particulier tout en me disant que si je voyais ça cela voudra dire que c'était un rêve.
Je cherchais par là à induire un thème choisi en rêve pour ensuite en déduire que je rêvais.
La plupart du temps je finissais bien par rêver du thème choisi (ou quelques chose d'approchant), mais à peu prés au moment exact où je ne me souvenais plus l'avoir demandé ! Par exemple si je cherchais à rêver d'une falaise pour essayer de m'y jeter et voler, je ne rêvais d'une falaise que lorsque j'avais oublié cette demande de sorte que je ne pensais plus à y sauter.
J'ai également testé avec des thèmes qui était récurent (par exemple perdre ses dents) en me disant qu'ils devraient être plus facile à induire puisqu'ils venaient déjà fréquemment d'eux même. Mais ça ne changer rien. J'en rêvais encore en retard de sorte que je ne tilte pas.

A priori mes demandes ont bien été enregistré puisque je rêvais du truc ! Mais c'est comme-ci tant que cette demande est encore dans la conscience ça freine et ça bloque tout !?
Je me suis demandé si le frein n'était pas dû au fait que rêver de ce que j'ai demandé pourrait me rendre lucide. Et que les rêves normales ne cherchant pas spécialement à nous rendre lucide la demande soit mise de coté. Comme dans un rêve normal on n'est pas censée savoir que l'on est dans un rêve, une idée (ou une demande) qui aurait attrait au rêve serait mise de coté, l'Architecte du rêve dirait : "Ça nous concerne pas ! Ici c'est la réalité ! ... Marcel, mets un peu plus de flamands verts dans les pots d'fleurs. " ?!
Ou plutôt ça pourrait être une histoire de rangement de mémoire !? Du genre tant que c'est encore dans la conscience et la mémoire rapidement accessible on ne s'en sert pas pour fabriquer le rêve, l'architecte ne prenant que des choses oubliés !

J'ai l'impression aussi qu'il pourrait y avoir une ressemblance avec la manière dont on peut souhaiter dans la journée (ou à l'endormissement) faire un rêve lucide dans la nuit.
On dit généralement qu'il ne faut pas trop le vouloir non plus, pas trop s'acharner. En gros le souhaiter mais pas le vouloir. Un peu comme ci l'idée devait partir, toute légère, confiante et menue, et par sa petitesse ne rencontrerai aucun obstacle jusqu'à sa destination finale.
C'est dans "trop le vouloir" qu'il me semble y devinait le même mécanisme que se qui freine l'arrivée des thèmes.

Dans certain livre parlant d'induire un thème en rêve (par exemple chercher à rêver de paysages fabuleux), sans que ceci est de lien avec la lucidité, il est souvent préconisé aprés s'être un peu "farcis la tête" du théme désiré de l'oublier purement et simplement.
Ça rejoindrait mes constatations.

Au final le principe de demander un thème particulier en se donnant également le réflexe de douter de la réalité si on le vois, n'est pas efficace !
Car le temps qu'on aurait le réflexe en tête le thème aurait peu de chance d'apparaitre en rêve.
Cependant ça mets quand même arrivé quelques fois. Mais c'était rare ! On pourrais même dire que c'était accidentel !
Enregistrer un commentaire