Le pic sans tête

Légende : RN, RL  
10/09/2013

   { ... (...) Je me suis entaillé la main, au travers de l'entaille j'aperçois fugacement des plantes vertes avant que les bord de la plaies se rapproche tout seul.
J'ai le (faux)souvenir que cela m’ait déjà arrivé plusieurs fois de rêver de ça. Je décide d'en faire un test :
J’ouvre la plaie et regarde à l'intérieur. Des plantes-parasites semblent y avoir pousser, on dirait de la mâche.

J'en déduis que je rêve. Je m’envole aussitôt.
Je traverse une ville désertée. Je crie "plus de lucidité ! ", s'il ya un changement celui doit être minime, je crie "Plus de crédibilité ! " (je pensais en faite au réalisme), là encore la différence n'est pas flagrante.
Je me demande quoi faire comme objectif, je vois des montagne et des foret au loin, pensant à un rêve dans lequel je m'était dit que "Toutes les forets sont des temple " je me fixe ça comme objectif ..de façon un peu flou : aller voir une "foret-temple".
Je quittes la ville et vol à présent au dessus d'un chemin de promeneur. J'y croise une petite vieille qui chante dans une langue inconnus. Ça m'inspire et je me mets à chanter, le plus souvent en yaourt, avec quelques phrases de type chanson festive (Le petit bonhomme en mousse, La chenille, ce genre de chose ).
Après avoir franchis une petite montagne je tombe sur une montagne colossal, couverte de foret. Son sommet, fait d'une falaise rocheuse, se perd dans les nuages. On n'en vois pas le bout.





  Évidement je décide que c'est mon objectif !
Je vol en sa direction. Sans être vraiment freiner je sens que mon vol commence à devenir pénible. Un peu comme pour courir un marathon je à respirer de façon rythmé, puis me ravises aussitôt en me disant que ça risquerait bien de me réveiller ! Tout en regardant le sommet je me dit que se déplacer physiquement en rêve est stupide, instinctif et naturel mais stupide. Je me dit que l'idéal serait de se voir se déplacer vachement vite à la 3°personne pour ensuite réinvestir ce personnage.
finalement je cherche plutôt à être "tout l'air ambiant", ça fait un peu comme ci je m'endormais, je "pers ma notion de corps" et suis pris d'un léger vertige (tout en continuant de voir la montagne et l’environnement autour). D'abord un accoue, je recule. Je retente, nouvel accoue puis ...

Faux-réveil ! S'en suis un petit rêve normal assez cours ... }



XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Enregistrer un commentaire