Le commis de ferme et l'enfer claustrophobe

Joudi 24/06/2011,
Légende : Rêve Normal, Rêve Lucide “passif”, Rêve Lucide “actif”

          { Ferme, Maison abandonnée, Araignées, Armée fantôme,         Bombardements, Lac } 
 

Certain passage de ce rêve ressemblait plus à une histoire que je me racontait et que le rêve voulait bien accepter de suivre. Notamment les moment d'action”. D'un point de vue technique c'est très pratique mais coté “rendu final” c'est assez décevant et ça me laisse une impression d'avoir un peu triché !

~11h30 { ...(…) j'ai étais embauché par deux sœurs comme commis de ferme, alors que je suis à l'avant de la camionnette l'une des sœurs (une brune) me dit de monter à l'arrière, je descend, elle s'installe au volant et tandis que j'ouvre la porte arrière la camionnette s'en va, le type assis à l'arrière a juste le temps de me dire «Bah tu montes pas avec nous ? » ..je réponds dans le vide «Bah il me semblait que si !? », la camionnette disparaît au loin, apparemment c'est pô juste une blague.
Je fais le point.
Je ne sait pô où je suis, je n'ai pô d'argent pour téléphoner et ne sait pô qui appeler de toute façon ..je suis surpris de me retrouvé dans une telle situation sans m'y attendre, ça ne me ressemble pô !
J'ai compris c'est un rêve ! J'entends une engueulade pô loin, ça viens d'un magasin, je vois à travers la vitrine que le patron a réunis ses employés pour les engueuler comme du poisson pourri, je n'y prête pô plus attention, un bus passe, j'hésite à monter mais finalement non *Il faudrait que je me téléporte à la ferme des deux sœurs *,
sans transition,
dans ce que l'on pourrait appelés un
flou logistique”,Je m'y retrouve, je suis dans la cuisine, tout est très étroit, la cuisine n'est qu'un prolongement du couloir de l'entrée, les sœurs et le type (autre employé présumé) arrivent, ils sont surpris de voir que je suis déjà là, la brune comprends que c'est parce que je sait que c'est un rêve que j'ai pus faire ça et me félicite, la patronne (la mère des sœurs) arrive, à partir de là il n'y aura qu'une seule sœur, elle me donne des courses à ranger, ya tout une caisse de chocolat kinder, on sort dehors et vois une jeune fille débouler en courant à toute vitesse en tenant ses mains haut comme si elle tenait un volant invisible, elle prend le virage à toute allure et disparaît, on éclate de rire, le type dit «Elle est folle !
- Et encore elle a pô passer les vitesses
 » répond-je,
*
«Ouais, elle a même pô mis son clignotant » aurait était une meilleur réplique, mais c'est trop tard ! *.

On part vers une maison abandonnée, en faite on cherche à retrouver la cachette secrète de ..mon frère (pô sur ?!).. Je monte dans une cabane dans les arbres, la femme (patronne) monte aussi, elle me dit qu'il faut chercher quelques chose qui ne soit pô facile d'accès, j'utilise une planche en guise de passerelle me permettant d'atteindre une autre cabane, progressivement en passant de cabane en cabane tout ça deviens des lits superposés côte-à-côte dans le grenier de la maison abandonnée,
La femme se plaint des miettes dans les toiles d'araignées, je réponds que j'ai déjà vu pire, les autres nous ont rejoins (le type et la sœur), j'ouvre un velux et explore le toit avec une lampe torche que m'a passé la femme,
là ..rien,
là .. rien,
là ..rien ,
là ..tiens !
Ça bouge par là bas !?Ça grouille ..d'un tapis entier de grosses araignées marrons claires ! Elles se dressent et courent vers la lumière, que j'ai dans la main !
Je ferme le velux.

On descend au rez-de-chaussé et s'arrête manger un morceau autour d'une table, le type s'exclame qu'il a trouver un accordéon et me le tend, je réponds que je ne sait pô en jouer, il en joue sauf qu'il n'ya aucun son qui sort, à la place on entends la musique venant d'un petit appareil de la femme, on repart,
On descend à la cave, là, dans un fond d'eau, toute une armée fantôme s'anime et viens vers nous, je fais tourné deux manches à balais (qui apparaissent spontanément) façon Jacki Chan, j'en fracasse quelques un puis ils disparaissent, je continu de frapper le vent car je devine qu'ils sont encore là, qu'ils attendent juste que je m'arrête pour réapparaitre, je décide d'aller droit sur leur roi,
plus en me le racontant qu'autre chose je parviens à frapper le roi, le tout réapparait un peu plus loin, le roi me dis que je ne peux les vaincre car ils sont mort, je réponds que je m'en fous car moi aussi (mort endormi c'est kif kif), un pique sort du sol m'embroche et m'enfonce dans le sol jusqu'à la taille ..euh ?!
Ça ne colle pas avec l'ambiance du rêve je trouve, disons que je suis simplement tombé coincé dans un trou !? D'ailleurs c'est ce qu'il se passe ! Le roi me promet milles tourments de l'enfer claustrophobe je comprends que c'est à peu prés la seule chose que peu craindre un mort/rêveur, un gars est prostré derrière eux, les fantômes disparaissent, le gars me demande de la lumière pour qu'il puisse ouvrir la porte derrière lui, je lui crache un genre de cigare que je fait flotter en l'air, je m'applique à en accentué la combustion jusqu'à ce que cela ressemble à une ampoule (mais non-éblouissante), le gars arrive à ouvrir la porte,
donc les fantômes sont libérés,
et moi je suis débloqué,
et notre petit groupe reprends son chemin en sortant par la porte !
Où quoi comment ? On s'en fout. C'est surtout que là ça m'arrange !

Donc on remonte au rez-de-chaussé, c'est très bien éclairé, et décoré façon renaissance, on entends des bombardements, plein de monde cours dans tout les sens, le type s'exclame que nous sommes dans une guerre du passé !
Je réussi à modifier l'ambiance du lieu, c'est toujours durant la même période du passé, mais cette fois-ci il n'ya plus de bombardements, et ya tout plein de jolis filles allongé un peu partout, juste vêtus de draps blanc, qui ne les habille pô vraiment à vrai dire !

Notre groupe sort par l'arrière, les autres commencent à traverser un lac (à pieds, en marchant sur l'eau), je retiens la sœur par la manche et l'enlace pour ..disons sympathisé.. une grosse voix-off dit un truc du genre «On (te ?) cherche un père possible (dans/pour ?) ton inconscient » } ~12h30

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Aucun commentaire: