Barriére de l'oubli

     Il ya plusieurs années déjà, j'avais à plusieurs reprises tenté de m'endormir consciemment (en restant conscient tout du long) sans aucun résultat. J'avais aussi tenter plusieurs fois de faire passer une phrase en la répétant plusieurs fois en m'endormant (par exemple «Ceci est un rêve ! ») avec dans l'idée de continuer de répéter cette phrase une fois dans le rêve. Dans le meilleur des cas je me suis souvenu une fois arrivé dans le rêve que je devais répéter une phrase ..mais impossible de me souvenir quoi !
  Ayant remarqué que certaines bizarreries de la journée réapparaissaient dans les rêves suivants, j'avais également tenter de “baliser” ces évènements pour pouvoir en devenir lucide.
Par exemple, si un chien viens dans l'atelier de menuiserie où je travaillait (c'est arrivé une fois, c'était la fin de journée, la copine d'un collègue était venu le chercher en emmenant leur chien), c'est une bizarrerie ! L'idée est alors de se répéter «Si je voit un chien c'est peut'être que je rêve ! ». Le but étant juste de me rappelais de tester la réalité dans ce cas là.
Et bien, peu importe la phrase et l'événement ça n'a jamais fonctionné.

  Pareil avec les thèmes de rêve momentanément récurrents, si durant une période je rêvait chaque nuit d'un labyrinthe, le fait de me répéter avant de dormir «Si je vois un labyrinthe c'est que je suis en train de rêver ! » annuler la récurrence du truc ! (Ce qui me fait d'ailleurs douter de la possible utilisation des signes de rêve récurrents pour devenir lucide)
  Je me suis parfois induit des thèmes de rêves (chercher à rêver de tel ou tel sujet). Là encore ça ne fonctionner pas ..dans l'immédiat, mais je rêvait fréquemment du thème voulu quelques jours après avoir abandonné l'idée, de sorte que je ne me souvenait plus durant ce rêve que j'avais souhaité rêver de ça. Et évidemment je n'en devenait pas lucide.
   De tout ça j'en ai déduit qu'il y avait une barrière que ces pensées ne pouvait pas franchir. Tant qu'elles sont encore dans ma “mémoire quotidienne” (je ne connais pas le terme technique, enfin tu vois ce que je veux dire) le rêve ne les utilisera pas.
J'appel ça la Barrière de l'Oubli.
Pour faire parti du rêve les éléments devraient d'abord être oubliés !?

  Je me demande maintenant si ce n'est pas l'un des “principes actifs” dans l'utilisation des TR (Test de Réalité) ?
On fait ces tests pour prendre l'habitude de douter et tester la réalité en cas de bizarrerie. Ces tests sont des petits évènements anodins, qui sont facilement oubliés. On va pas tenir une comptabilité mentales des TR que l'on a pus faire dans la journée !
Du coup en étant oubliés ils font partis des évènements qui peuvent passer la barrière de l'oubli !?

   Concernant la raison de l'existence de cette barrière, l'une des mes hypothèses est qu'elle pourrait limiter les prises de lucidité (Non pas qu'elle soit là expressément pour ça, mais c'est l'une des fonctions qu'elle remplirai) ?!
La lucidité n'étant pas spécialement idéal pour la fonction que remplissent les rêves. Car elle pourrait annuler ou minimiser les valeurs symboliques et l'implication que l'on aurait dans le rêve. Elle peut aussi causer des réveils intempestifs.
Une autre hypothèse (qui n'annule pas la première) serai que l'une des fonctions du rêve est justement de “ranger” ce qui a est oublié.
Enregistrer un commentaire